logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/12/2007

Lézard géant

On vient de découvrir,
sur l'île de la Palma,(l'une des 7 îles canariennes)
un spécimen de lézard géant,
une espèce que l'on croyait disparue depuis plus de 10ans.

Le voici, c'est le Gallotia auaritae.

medium_Lézard_géant_de_la_Palma.jpg
(source 20mn.es)

C'est vraiment une bonne nouvelle,
car certaines espèces,
aussi bien animales que végétales
sont sérieusement menacées d'extinction.

Dans le but d'identifier et de décrire
les espèces qui ont le plus besoin
de mesures de conservation
et de fournir un indice de l'état de la biodiversité,
la liste rouge de l'Union Mondiale pour la Nature,
UICN
fait apparaître certains éléments importants :

- L'homme, soit directement soit indirectement,
est le principal responsable de la majeure partie du
déclin des espèces.
La destruction et la dégradation de l'habitat
continuent d'être les causes premières
du déclin des espèces,
parallèlement à des menaces trop familières :
espèces envahissantes introduites,
prélèvement non durable,
chasse excessive, pollution et maladies.
Et de plus en plus, les changements climatiques
sont reconnus comme une menace grave en mesure d’amplifier le danger.

- Dans presque tous les grands groupes taxonomiques,
le nombre d'espèces menacées augmente.

- La plupart des oiseaux, mammifères et amphibiens
menacés se trouvent dans les régions tropicales continentales,
là où l'on trouve des forêts tropicales caducifoliées
qui abriteraient la majorité des espèces terrestres
et d'eau douce de la planète.

- Parmi les pays évalués, l’Australie, le Brésil,
la Chine et le Mexique possèdent un nombre
d'espèces menacées particulièrement élevé.

- Les estimations varient fortement
mais le taux d'extinction actuel
est au moins 100 à 1000 fois
supérieur au taux naturel.


- Depuis 1500 de notre ère,
la vaste majorité des extinctions
s'est produite sur les îles océaniques
mais depuis 20 ans,
les extinctions continentales sont devenues aussi communes
que les extinctions insulaires.


Ce gorille d'Afrique fait partie des 16300 espèces menacées d'extinctions.
medium_Gorille.jpg

(source 20mn.es)







Les indices Liste rouge,
un nouvel outil de mesure des tendances du risque d'extinction,
sont importants pour le suivi des progrès vers l'objectif 2010 :
la réduction de la perte de la biodiversité.
Ils sont disponibles pour les oiseaux et les amphibiens et montrent que leur état
s'est constamment détérioré depuis les années 1980.

Jane Smart, Chef du Programme de l'UICN pour les espèces, explique :

« Nos vies sont intimement liées au sort de la diversité biologique et, au bout du compte, sa protection est
essentielle à notre propre survie. Le monde commence à réagir à la crise actuelle de perte de la diversité
biologique et a besoin de l'information donnée par la Liste rouge de l'UICN pour concevoir et appliquer des
stratégies de conservation efficaces – dans l'intérêt de l'homme et de la nature. » (source IUCN)


Je me dis que si les états mettent autant de temps
à se mettre d'accord sur les moyens de protections
qu'ils le font contre le réchauffement de la planète,
ces espèces menacées disparaîtront...

Hasta la proxima!

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique